Les courses idéales à privilégier et les bonnes habitudes alimentaires à adopter.

DATE : 15 décembre 2020 Par :

Tout d’abord, ne pas faire les courses le ventre vide ou lors d’une grosse fringale. Vous aurez compris que c’est à ce moment que le sucre, le gras, les sodas et j’en passe… vont tous se retrouver ensemble pour s’inviter chez vous et occuper une place importante dans votre cuisine.

Entrons à présent dans le vif du sujet car l’objectif est d’apporter aux corps les bons nutriments en apportant de bonnes calories pleines, aussi bien dans les aliments liquides que dans les aliments solides.

Les boissons :

Les eaux : nous vous recommandons de boire de l’eau bien évidemment. Que ce soit de l’eau en bouteille ou du robinet, minérale ou de montagne ou de source.
Attention pour l’eau du robinet qui est chargée en chlore, nous vous conseillons de remplir une bouteille en verre ou une carafe et de laisser aérer environ 1h, afin de préserver la flore intestinale.

Les thés et infusions : nous recommandons de consommer ces types de boissons pour bien s’hydrater et bien éliminer. Le thé vert est très efficace et afin d’ajouter des vertus à cela, nous vous conseillons notre gamme de produits et notamment: thé vert nigelle – gingembre, infusion thé vert nigelle – ananas coco, et notre draineur detox thé vert – nigelle.

Les laits : nous n’allons pas rentrer dans le fameux débat lait de vache bon ou mauvais pour la santé. Il faut savoir que toute consommation d’aliments à l’excès peut devenir nocif, donc afin de sortir de cette divergence d’avis, nous vous recommandons le lait de chèvre issue de l’agriculture biologique, les laits végétaux comme : lait d’amande, lait d’avoine, lait de noisette qui seront riches en calcium (beaucoup plus digestes que le lait de vache), riches en magnésium, vitamine B avec un léger apport en oméga 3.

Les fruits :

Nous vous recommandons de les manger en début de repas et non à la fin et lors de vos collations (au goûter par exemple).
Les fruits apportent des fibres qui vont réguler le transit, ralentir l’absorption du sucre dans le sang et vont nourrir les bonnes bactéries qui sont dans la flore intestinale pour servir de prébiotiques qui vont justement nourrir les probiotiques (les bonnes bactéries).

Les protéines :

Animales : le mot d’ordre si possible : variez !!!!!

La viande rouge (un peu grasse mais riche en fer), l’OMS (organisation mondiale de la santé) recommande 1 à 2 fois par semaine.

La viande blanche : dinde, poulet à raison de 3 à 4 fois par semaine environ.

Les œufs : nous vous conseillons des œufs de poules élevées en pleine air bio de préférence nourries aux oméga 3 (graine de lin par exemple).

Les poissons* : il y a 2 catégories: poissons maigres (colin, daurade, cabillaud) et poissons gras (thon, saumon, maquereau, sardine, hareng) à consommer 2 à 3 fois par semaine.

Laitières : de type fromage, yaourt. Nous vous recommandons de vous orienter sur des origines de brebis, chèvres, qui contiennent moins de lactose donc une meilleure digestion.

Et pour les végétariens ou vegan, parmi les combos de protéines végétales : il faut privilégier les céréales complètes et les légumes secs.
A titre d’exemple, il est possible de mélanger riz et lentilles, riz et haricots rouges, semoule et poids chiches, qui vont apportés tous les acides aminés dont le corps à besoin à l’exception de la vitamine B12 que l’on retrouve dans la protéine animales.
Fruits à coque : consommer des amandes, des noisettes, des noix…

Les graines : bien évidement en haut de la liste, la graine de nigelle que vous pouvez retrouver sur notre boutique, graine de lin, graine de chia (très riche en oméga 3), graine de sésame…
Les algues : la spiruline qui est antioxydante , riche en fer, en beta carotène, detoxifiante…

Les glucides lents (sucres lents) :

Céréales : blé complet ou semi complet, riz complet ou semi complet, quinoa, sarrasin, épeautre… l’objectif est d’éviter au maximum le gluten** qui est un addidtif alimentaire rajouté par l’industrie agro-alimentaire (attention aux idées reçues car nous ne sommes pas allergique au gluten mais nous pouvons être intolérant au gluten).

Les farines : privilégiez les farines intégrales de type T150, farine de blé complet, d’avoine, d’épeautre…

Les glucides rapides (sucres rapides) :

Les fruits, le miel, sucre de coco, sirop d’agave, sucre de fruit (raisin et datte).

Les lipides (les bonnes graisses) :

Nous allons nous orienter sur des graisses riches en oméga 3 et 6 et en tête de liste nous vous recommandons l’huile de nigelle que vous pouvez retrouver sur notre boutique en consommant 2 cuillères à café par jour soit 10 ml.
Ensuite l’huile d’olive,  l’huile de colza, l’huile de lin, l’huile de noix, l’huile de pépin de courge.
Mais également les amandes à raison d’une bonne poignée par jour par exemple.
Et pour finir avec les bonnes graisses : les poissons gras que nous avons déjà cité.

Bien évidement cette liste sera en fonction du budget de chacun.

A présent, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour essayer de préserver au mieux votre santé car un grand nombre de maladies sont causées par ce que nous mettons dans notre estomac.

A très bientôt pour de nouveaux conseils.

Saouda, la nigelle au service de votre bien-être.

 

*Privilégiez les petits poissons car ils sont moins chargés en toxine.

**Gluten : complexe de protéines qui va avoir un effet de colle sur les cellules intestinales qui va empêcher d’absorber comme il se doit et qui va provoquer un inflammation sur le long terme. Ainsi plus les blés et céréales sont complets et moins il y aura de gluten.