Nigelle | Saouda : le spécialiste de la nigelle (Habba sawda)

Utilisée comme condiment en Orient depuis plus de 3000 ans mais aussi appréciée pour ses vertus thérapeutiques et cosmétiques, la graine de Nigelle, connue sous le nom botanique de  Nigella-Sativa est une plante à fleurs médicinale originaire de l’Asie mineure.

La nigelle est une plante de la famille des renonculacées-plantes annuelles au feuillage finement découpé.

La graine de nigelle est désignée sous diverses appellations selon les pays.

  • cheveux de Vénus, en France
  • as sanoudj, en Algérie et au Maroc
  • al qahta, au Yémen
  • al kamoun, en Libye
  • as shouniz,en Iran
  • kalonji, en Inde
  • black seed, dans les pays anglophones
  • habbat al baraka, en Egypte
  • schwarzkümmel, dans les pays germanophones
  • habba saouda au Moyen-Orient

La graine de nigelle est citée dans les 3 grandes religions monothéistes et suscite un véritable intérêt depuis la nuit des temps.

Nous savons notamment que les médecins des Pharaons utilisaient cette plante pour soigner les maladies de leurs souverains.

A cette période de l’histoire, la nigelle servait principalement de condiment pour accompagner les mets les plus raffinés. Elle était aussi utilisée comme huile pour traiter les problèmes de peau comme pour les soins du visage.

Ainsi, lors de l’ouverture du tombeau de Toutankhamon, des archéologues ont découvert dans le sarcophage, une fiole renfermant de l’huile de nigelle, alors nommée « huile des Pharaons ».

De plus, le  teint légendaire de Néfertiti était certainement dû en partie au mélange bien connu à cette époque, du beurre de karité et de nigelle.

Quand à Cléopâtre, elle n’ignorait pas que la graine noire refermait bien des secrets.