L’huile de nigelle en Islam

L’huile de nigelle en Islam : Coran, hadith & citations d’érudits

En islam, on recommande l’utilisation de la graine de nigelle (habba sawda الحبة السوداء en arabe) et de son huile (zayt al habba sawda زيت الحبة السوداء) comme remède à toutes les maladies. 

L’huile de nigelle tient donc une place importante dans la vie du musulman. Elle fait partie des produits naturels qu’il a l’habitude de consommer pour préserver sa santé, renforcer son système immunitaire ou encore se soigner de divers maux. 

Dans cet article, nous verrons la place qu’occupe la nigelle ou habba saouda dans les hadiths, dans la médecine prophétique et enfin dans la médecine moderne, preuves à l’appui !

La nigelle dans les hadiths

Il n’existe pas de verset du Coran explicite mentionnant la fameuse graine noire. En revanche, le Prophète Mohammed ﷺ a dit : 

« Il y a dans la graine de nigelle un remède contre toute maladie, sauf contre le sâm », Sahih Al Bukhari n°5688.

Abou Salama et Abou Hurayrah rapportent du Messager d’Allah ﷺ : 

« Prenez cette graine de nigelle [littéralement : graine noire] car elle contient une guérison pour toute maladie, sauf la mort. « 

Ce hadith figure dans les deux sahih d’Al-Bukhârî (5688) et Muslim (2215).
Le sâm mentionné par le Prophète ﷺ fait ainsi référence à la mort. La nigelle serait donc un remède efficace contre toutes les maladies qu’Allah a fait descendre, sans exception.

L’huile de nigelle dans la médecine prophétique

L’ouvrage de référence en matière de médecine prophétique est incontestablement celui d’Ibn al-qayyim. Ce célèbre chercheur, théologien, juriste et mufti musulman sunnite était réputé pour ses connaissances avancées dans le domaine médical.

Dans l’Authentique de la médecine prophétique, Ibn Qayyim Al Jawziyya recense les maladies et les remèdes naturels tirés du Coran et de la Sounnah (la tradition prophétique). Dedans, il y fait largement mention des bienfaits de la nigelle sous toutes ses formes : tiède, froide, en graines, broyée, en poudre, pilée, infusée, inhalée, appliquée en cataplasme, pétrie avec du miel, avalée, etc.

Concernant l’huile de nigelle, le grand savant de l’Islam déclare qu’elle soignerait : 

  • les maladies pulmonaires ;
  • l’hypertension ;
  • l’otite ;
  • les troubles intestinaux et digestifs ;
  • les problèmes cardiaques ;
  • l’asthme ;
  • les maux de l’œil; 
  • les ulcères ; 
  • l’insomnie
  • les céphalées (migraines) ;
  • les troubles sexuels ;
  • les rhumatismes ; 
  • l’alopécie ;
  • l’herpès ;
  • les contusions, entorses et fractures…

Cette liste (non exhaustive) nous donne un aperçu des vertus de cette huile végétale et de son utilisation régulière dans la médecine arabe traditionnelle. La contribution des médecins musulmans dans la guérison des pathologies qui nous sont contemporaines est indéniable. 

Ibn al qayyim, se basant sur les textes religieux authentiques, l’observation et l’expérience, a ainsi accordé une place de choix à l’huile de nigelle dans le traitement des maladies les plus courantes.

L’huile de nigelle dans la science moderne  

La nigelle est aujourd’hui l’objet de nombreuses études médicales internationales. C’est quelque 1200 études universitaires que la bibliothèque de l’institut médical de santé répertorie aux États-Unis. Tous les travaux de recherche réalisés autour de nigella sativa n’ont fait que confirmer la véracité des paroles du Prophète de l’Islam ﷺ. En effet, de ces études médicales ressortent d’innombrables propriétés : antivirales, antibactériennes,antifongiques, anticancéreuses, antihistaminiques, anti-inflammatoires [1]… 

Le potentiel du cumin noir à soigner toute maladie s’explique en grande partie par l’action de la thymoquinone, son principe actif majeur. Plus de 900 études sont disponibles sur le site de la bibliothèque de l’Institut National Médical de Santé aux États-Unis [2], démontrant son pouvoir : 

  • antiviral ;
  • antibactérien ;
  • antifongique ;
  • anticancéreux ;
  • antihistaminique ; 
  • anti-inflammatoire ;
  • cicatrisant ;
  • antiparasitaire.

En Islam, le croyant n’a nul besoin de preuve scientifique établie pour confirmer l’authenticité de la prophétie. Il reconnaît comme véridique toute parole émanant du messager d’Allah ﷺ, conformément aux dires du Quran. Croire aux propos des envoyés fait partie des fondements de sa foi. Ainsi, le musulman croit sincèrement et sans preuve que la graine de nigelle renferme un remède à toute maladie sauf la mort. 

Toutefois, les avancées scientifiques offrent une réassurance supplémentaire quant à la véracité de sa religion. Ces études sur la habba saouda ne font que conforter les musulmans dans leur croyance et réaffirmer la justesse de la révélation. 

Pour savoir comment utiliser la graine et l’huile de nigelle et connaître tous leurs bienfaits, n’hésitez pas à consulter notre guide sur la nigelle dédié !

Sources :

Avez-vous aimé ce post ?

A propos de l'auteur

Panier
Retour en haut