Pourquoi-pas-mettre-miel-the

Pourquoi ne pas mettre de miel dans le thé ?

Pourquoi ne pas mettre de miel dans le thé ? La réponse est simple : l’eau bouillante détruit toutes les propriétés du miel et vous en perdez ainsi les bénéfices santé.

 À quoi cela est-il dû ? Comment doit-on prendre le miel dans ce cas ? Explications !

Pourquoi ne pas mettre de miel dans son thé ? 

L’action antibactérienne et antiseptique du miel résulte de la synergie de plusieurs facteurs : 

  • son acidité due à un pH faible ;
  • son taux élevé de sucre (80 %) ;
  • sa faible teneur en eau (15 à 18 %) ;
  • ses enzymes de défense ( notamment la glucose-oxydase responsable de la production d’eau oxygénée, un antiseptique bien connu).

Ce fabuleux microcosme qu’abrite le miel naturel est mis à mal en présence d’eau bouillante. En effet, le précieux nectar des abeilles est extrêmement sensible à la chaleur et à l’oxydation. Les enzymes en particulier sont dénaturées par les températures élevées et donc, dégradées. 

Comme pour le corps humain, au-delà de 42°C, toute activité vivante est annihilée. Ainsi, mélanger le miel à de l’eau très chaude lui fait perdre toutes ses vertus. Ne reste plus alors que son bon goût !

Comment prendre le miel avec le thé ? 

Avec de l’eau tiède

Pour autant, il est toujours possible de mélanger son miel à son thé et d’en conserver certains bienfaits. Il faudra simplement laisser tiédir son infusion ou sa tisane avant d’y plonger la cuillère d’or liquide. La bonne température, c’est celle à laquelle vous pouvez plonger votre doigt sans vous brûler. En revanche, c’est seulement de ses propriétés anti-inflammatoires que vous profiterez. 

Concernant ses qualités anti-infectieuses, elles seront perdues à cause de la dilution. De fait, son pH et sa concentration en sucres seront altérés par l’eau et n’auront plus d’effet contre les bactéries. 

Séparément

Toutefois, l’eau chaude et le miel pris séparément sont très efficaces, en particulier pour les états grippaux. La chaleur provoquera une vasodilatation au niveau de la bouche, ce qui préparera le terrain pour le miel. En effet, tous ses principes actifs seront ensuite mieux absorbés sous la langue.

Vous l’aurez compris, pour bénéficier des vertus antimicrobiennes du miel, il vous faudra d’abord boire votre thé/tisane/infusion bien chaud, PUIS ingérer une bonne cuillère de nectar !

Et si vous ne pouvez vous passer de la délicieuse saveur du miel dans vos boissons chaudes, la solution est toute trouvée : le thé miel qui contient du miel bio directement dans le sachet. En dessous de 40°C, ce sera parfait. Et rien ne vous empêche de déguster quand même votre cuillère par la suite.

Et si vous ne pouvez vous passer de la délicieuse saveur du miel dans vos boissons chaudes, la solution est toute trouvée : le thé miel qui contient du miel bio directement dans le sachet. En dessous de 40°C, ce sera parfait. Et rien ne vous empêche de déguster quand même votre cuillère par la suite.

5/5 - (1 vote)

A propos de l'auteur

Panier
Retour en haut