Peut-on donner de l’huile de nigelle aux animaux ?

Peut-on donner de l’huile de nigelle aux animaux ?

Lorsqu’on se penche sur les incroyables propriétés de l’huile de cumin noir, il est légitime de se demander si nos amis les animaux pourraient aussi en profiter !

Il semblerait que l’huile de nigelle soit bénéfique pour les chiens, notamment pour lutter contre les tiques et les puces et renforcer leur système immunitaire. En revanche, elle serait déconseillée aux chats, en raison de sa concentration en huiles essentielles. 

Voyons ensemble plus en détails s’il est possible de donner de la habba sawda à nos animaux de compagnie !

L’huile de nigelle pour les chiens 

Grâce à son effet répulsif contre les indésirables, l’huile de nigelle serait une protection naturelle efficace contre les tiques et les puces. Elle pourrait donc protéger les chiens contre ces nuisibles qui leur gâchent souvent la vie !

De plus, sa composition nutritionnelle riche en vitamines, minéraux, bons omégas et antioxydants pourrait aider à renforcer leur système immunitaire. 

Plusieurs marques spécialisées dans les compléments alimentaires pour canidés commercialisent d’ailleurs de l’huile de nigelle. Cependant, elle n’est pas différente de celle destinée aux humains. Il s’agit simplement d’huile de nigelle d’Égypte bio et vierge, obtenue par première pression à froid. 

Ces marques recommandent les quantités suivantes : 

  • 2 à 3 gouttes par jour pour un chien de moins de 5 kg ;
  • 3 à 5 gouttes par jour entre 5 et 10 kg ;
  • 5 à 10 gouttes par jour entre 10 et 30 kg ;
  • 5 ml par jour pour un chien de plus de 30 kg.

Toutefois, nous vous recommandons de toujours demander conseil à votre vétérinaire avant d’administrer un traitement, même naturel, à votre animal. L’huile de graines de nigelle est riche en principes actifs et contient notamment de puissantes huiles essentielles.

Celles-ci pourraient être nocives sans l’avis d’un spécialiste comme nous vous l’expliquons juste après !

L’huile de nigelle pour les chats

L’huile de habba saouda n’est pas recommandée pour les chats, car ces derniers sont extrêmement sensibles, voire vulnérables, face aux huiles essentielles. Or, les graines de nigelle en contiennent une quantité importante, notamment de la thymoquinone et de la nigellone. 

Le chat est l’espèce la plus fragile concernant les huiles essentielles [1]. Pour cause, son foie présente une déficience du processus appelé « glucono-conjugaison ». Ce processus est important dans le métabolisme de nombreux composés et met en œuvre une enzyme spéciale dont le chat est dépourvu. 

Toutes les HE de type « phénols » sont toxiques pour les chats et entraînent chez eux une insuffisance hépatique, des crises d’épilepsie ou d’autres troubles sévères. Même si l’huile n’est pas ingérée, il faut savoir que la peau du chat est fine comme celle d’un bébé et qu’elle l’absorbe tout de même. Une absorption par la peau implique forcément une métabolisation par le foie.

Pour l’heure, il n’est pas possible de lister les huiles bénéfiques ou au contraire toxiques pour le chat. Les variables sont trop nombreuses ce qui rend la classification extrêmement complexe : quantité, voie d’absorption, origine de l’huile, etc. 

Par conséquent, la prudence est de mise concernant nos petits félins préférés. L’huile de nigelle ne devrait pas être utilisée sur eux. 

Précautions concernant l’huile de cumin noir sur les animaux

Un médicament vétérinaire se voit systématiquement délivrer une Autorisation de Mise sur le Marché avant d’être mis en vente . Cette autorisation est soumise à un long processus, qui implique de : 

  • prouver l’efficacité du traitement ;
  • comprendre et connaître les moyens d’élimination et de diffusion des molécules qu’il contient ;
  • quantifier leurs effets.

Cette autorisation n’est cependant pas obligatoire légalement pour les produits à base d’huiles essentielles et les traitements dits naturels (comme les huiles végétales). 

La composition de certains produits naturels est souvent mal connue. En effet, les mécanismes d’absorption, d’élimination ou encore  les effets à long terme ne sont pas étudiés. Les recherches portant sur des êtres humains ne sont pas valables sur des animaux, aussi nous n’avons pas beaucoup de recul concernant ces derniers. 

S’ajoute à cela le fait que les substances présentes dans les huiles essentielles sont très concentrées. Leur usage doit donc forcément varier selon la race, l’âge ou le poids. Pour faire le parallèle, chez les humains, la plupart des HE sont contre-indiquées chez les enfants ainsi que chez les femmes enceintes et allaitantes ! De plus, les quantités déjà minimes utilisées chez les humains devraient être largement divisées chez les petits animaux, ce qui rend le dosage complexe voire impossible à la maison. 

En conclusion, il vaudra toujours mieux demander l’avis d’un vétérinaire avant d’utiliser de l’huile de nigelle sur ses animaux, et préférer son éviction totale sur les chats.

Sources et références :

[1] https://www.penntybio.com/fr/content/108-le-chat-et-les-huiles-essentielles 

https://www.cliniquelingostiere.com/huiles-essentielles-/-aromatherapie-/-phytotherapie-%E2%80%94-oui-mais-attention-avec-une-utilisation-raisonnee_9400.aspx

https://massotherapieanimale.com/les-huiles-vegetales/ 
https://www.companimo.com/huile-de-nigelle-pure-naturelle-pour-chien.html

5/5 - (1 vote)

A propos de l'auteur

Panier
Retour en haut