Graine de nigelle / femme enceinte : efficacité & danger

La graine de nigelle soulève bien des interrogations chez la femme enceinte. Sa consommation est-elle sûre pendant la grossesse ? Existe-t-il des risques pour le bébé et la mère ? Si le sujet de l’utilisation d’huile de nigelle par les femmes enceintes est régulièrement abordé, celui des graines est plus rare. 

Dans cet article, nous tenterons donc de répondre à plusieurs questions mêlant graines de nigelle et maternité : sont-elles efficaces pour tomber enceinte ? Peut-on les consommer pendant la grossesse ? Présentent-elles un intérêt au cours de l’allaitement ?

Découvrons ensemble les bienfaits méconnus des graines de nigelle pour les mamans, futures mamans et leurs bébés !

Utiliser la graine de nigelle pour tomber enceinte 

Habba sawda et fertilité féminine 

Traditionnellement, la graine de nigelle est utilisée pour stimuler la fertilité féminine et favoriser la grossesse. En poudre, en tisane ou sous forme d’huile, sa consommation par les femmes en essai de bébé est répandue dans les pays orientaux.

Dans la médecine prophétique, on recommande de la consommer en infusion avec de l’anis, de l’huile de nigelle et du miel, à raison de 5 fois par jour. En effet, l’Islam désigne la habba sawda comme remède à tout, à l’exception de la mort. Elle est donc considérée, a fortiori, comme remède valable à l’infertilité. 

Toutefois, les musulmans ne sont pas les seuls à préconiser la nigelle pour tomber enceinte. De même, son utilisation n’est pas seulement justifiée par la tradition ou les croyances populaires.

Des essais cliniques suggèrent également que l’huile de nigelle permettrait de traiter les irrégularités menstruelles chez les femmes atteintes de SOPK [1]. Cette propriété pourrait s’avérer intéressante à exploiter dans le cadre d’un projet de grossesse. 

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’utilisation de la nigelle pour booster la fertilité ? Nous vous invitons à consulter notre article entièrement dédié !

Cumin noir et fertilité masculine

D’autres études cliniques se sont penchées sur le lien entre nigelle et fertilité, masculine cette fois-ci. 

Dans l’une d’elles, 40 hommes diagnostiqués comme infertiles ont reçu des gélules de graines de nigelle réduites en poudre, à raison de 2 g par jour, pendant 3 mois. La qualité de leur sperme s’est vue significativement améliorée [2]. Les résultats obtenus ont été plus qu’encourageants : 

  • le nombre de spermatozoïdes a augmenté ;
  • le nombre de spermatozoïdes en mouvement actif a augmenté ;
  • la quantité de sperme a augmenté ;
  • la viabilité des spermatozoïdes a augmenté ;
  • les spermatozoïdes à la morphologie normale étaient plus nombreux ;
  • les taux sanguins d’hormones (FSH, LH, testostérone) ont augmenté .

Ces résultats prometteurs sont soutenus par de nombreux autres travaux de recherche publiés. Ces derniers confirment l’action bénéfique de la nigelle sur la qualité du sperme, et indiquent qu’elle peut être envisagée comme agent unique dans le traitement de l’infertilité masculine.

Consommer la graine de nigelle pendant la grossesse

Comme nous l’évoquions plus haut, la nigelle est souvent consommée pour donner un coup de pouce à un projet de grossesse. En revanche, une fois ce projet concrétisé, certaines femmes enceintes jugent plus prudent de stopper son utilisation. 

Pour le moment, les recherches qui se sont penchées sur les risques liés à la consommation de nigelle pendant la grossesse se sont surtout intéressées à l’huile. C’est d’ailleurs l’objet de notre article sur l’utilisation d‘huile de nigelle par les femmes enceintes.

En effet, l’innocuité de l’huile de nigelle chez les femmes enceintes est débattue par la communauté scientifique. Certains professionnels de la santé l’estiment sûre, tandis que d’autres la considèrent dangereuse pour la grossesse, bien que les essais la mettant en cause aient été menés exclusivement sur des rats. 

Ceci s’explique principalement par la présence de thymoquinone dans sa composition. Il s’agit d’une huile essentielle, que certains chercheurs soupçonnent d’avoir un effet abortif à forte dose. 

Concernant les graines de nigelle, et non leur huile, il n’existe (à notre connaissance) pas de publication scientifique statuant quant à leurs risques éventuels ou, à l’inverse, quant à leur sûreté pendant la grossesse. 

Puisqu’il n’y pas de réponse définitive au sujet des graines de nigelle ou de leur huile, la prudence est donc de rigueur. Si vous êtes enceinte, demandez toujours l’avis de votre médecin avant de consommer un produit naturel auquel vous n’êtes pas habituée ou dont les risques n’ont pas été écartés de façon certaine.  

Les graines de nigelle se présentent sous différentes formes : entières, en sachets prêts à infuser, en gélules, mélangées à du miel ou en poudre. Elles peuvent se consommer de façon occasionnelle, à faible dose (en buvant une tasse de thé par exemple) ou de façon récurrente en quantité plus importante, comme c’est le cas lors d’une cure. 

Avant d’entamer une cure de graines de nigelle (en gélules de compléments alimentaires, en infusions ou autre), demandez toujours conseil à un professionnel de santé, par souci de précaution. 

Prendre des graines de nigelle pendant l’allaitement 

Les questions liées à la grossesse allant souvent de pair avec l’allaitement, il nous semblait judicieux d’évoquer le sujet ici. Si vous faites le choix d’allaiter votre bébé, au sein ou en tirant votre lait, sachez que les graines de nigelle seront de précieuses alliées !

Une étude menée en 2022 a démontré que les graines de nigelle faisaient partie des aliments dits galactogènes ou galactogogues. En d’autres termes, elles facilitent l’allaitement en augmentant la production de lait maternel. [3]

Plus exactement, ce sont les infusions de graines de nigelle qui permettent aux femmes allaitantes de produire un volume de lait plus important pour leur bébé. 

Cette récente révélation scientifique nous ayant passionnés, puisqu’elle présente un intérêt majeur pour les mères et les enfants, nous avons consacré un article entier à la nigelle pendant l’allaitement. 

Vous y trouverez quantité d’informations sur les graines, sur l’huile, sur leurs bienfaits et leurs risques potentiels dans le cadre de l’allaitement, mais également des conseils pratiques : 

  • comment préparer une infusion de nigelle pour favoriser la montée de lait ;
  • comment utiliser les graines de nigelle avec du miel pour faciliter l’allaitement ;
  • quels sont les autres aliments qui boostent la lactation !

Sources et références

[1] https://www.rjpharmacognosy.ir/article_99289_f5613bb45b6fb6dd8a7a2a9b5f7857a1.pdf

[2] https://www.iasj.net/iasj/download/3979968013cd829c 

[3] Zakaria, R., & Astuti, S. C. D. . (2022). The Effect of Black Cumin (Nigella Sativa) on Breastfeeding Mothers. JURNAL INFO KESEHATAN, 20(1), 29–40. https://doi.org/10.31965/infokes.Vol20.Iss1.627

3.2/5 - (10 votes)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Panier
Retour en haut