La graine de nigelle est-elle dangereuse ?

La graine de nigelle est-elle dangereuse ?

Il n’existe pas, à notre connaissance, d’étude indiquant que la graine de nigelle est dangereuse, ou que sa consommation présente un quelconque danger. L’huile de nigelle, quant à elle, si elle n’est pas dangereuse à proprement parler, peut se révéler légèrement toxique lorsqu’elle est consommée en grande quantité. Elle fait aussi l’objet de quelques contre-indications spécifiques. 

Clarifions tout de même ensemble, à la lumière de la science, si les graines de nigelle présentent, oui ou non, des risques pour la santé.

Y a-t-il des contre-indications à la consommation de graines de nigelle ? 

Lorsqu’on se penche sur tous les bienfaits de la nigelle, dont la liste ne cesse de s’allonger, on est en droit de se demander s’il existe quand même quelques points négatifs. 

Dans l’ensemble, pour les personnes en bonne santé, il n’y a absolument aucun danger à consommer du cumin noir, dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. La graine de nigelle n’est pas dangereuse. La dose journalière recommandée ne doit toutefois pas être dépassée. Elle figure généralement sur les emballages des produits à base de nigelle.

En revanche, par souci de précaution, comme pour tout produit naturel ou plante médicinale, il est conseillé de demander l’avis d’un médecin avant d’en prendre en cas de grossesse, d’allaitement ou si l’on est sous traitement médicamenteux.  

Y a-t-il des risques d’allergie avec les graines de cumin noir ?

Les graines de nigelle ne contiennent pas d’allergène connu. Cependant, leur forme concentrée, en huile ou en extrait, peut être allergisante. Des cas de réactions inflammatoires (dermatites de contact) ont été rapportés en application cutanée [1]. 

Aussi, il est important d’effectuer un test au pli du coude ou derrière l’oreille avant la première utilisation sur la peau. Si celle-ci ne réagit pas (rougeurs, démangeaisons, boutons), vous pouvez utiliser l’huile végétale de nigelle en soin pour la peau, en toute sécurité. Veillez toutefois à éviter soigneusement les yeux et les muqueuses.

Existe-t-il des interactions avec d’autres médicaments ou plantes médicinales ? 

On soupçonne la nigelle d’interagir avec les traitements anticoagulants, car elle a un effet sur la circulation sanguine [2]. Pour l’heure, aucune recommandation officielle n’a été formulée par les autorités de santé. On conseille donc de consulter un médecin avant d’entreprendre une supplémentation/une cure de nigelle, quelle que soit sa forme. 

Par ailleurs, les graines de nigelle sont déconseillées en cas de traitement hormonal, car elles sont elles-mêmes riches en hormones sexuelles (oestrogènes, progestérone, FSH, LH, testostérone, prolactine) [3] qui pourraient perturber le traitement. 

Sources et références

[1] Dermatite : https://jamanetwork.com/journals/jamadermatology/article-abstract/2688582 

[2] Circulation sanguine :  Oskouei Z., Akaberi M., Hosseinzadeh H., (2018) A glance at black cumin (Nigella sativa) and its active constituent, thymoquinone, in ischemia : a review. Iranian journal of basic medical sciences.

[3] https://www.iasj.net/iasj/download/201356b5633ea234 

 https://www.creapharma.ch/nigelle-cultivee.htm / Article rédigé par Xavier Gruffat (pharmacien diplômé Suisse fondateur du site Creapharma) et mis à jour le 14 décembre 2022.

4.7/5 - (7 votes)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Panier
Retour en haut